Laboratoire Cognition, Langues, Langage, Ergonomie (CLLE)
UMR 5263


Accueil > Equipe ERSS > Structures Sémantiques : des catégories lexicales au discours (S'caladis)

Equipe ERSS AXE 2 S'caladis

Structures Sémantiques : des catégories lexicales au discours (S'caladis)

Les recherches de l'axe II «Structures Sémantiques : des catégories lexicales au discours» (S'caladis /εskaladis/) portent sur les structures du sens dans la langue et leurs processus de construction. Les unités linguistiques y sont envisagées à travers le rôle joué dans l'interprétation et la référence au monde. Ces unités couvrent un large spectre -du lexique au discours-, leur analyse s'attachant à mettre en lumière et articuler les divers niveaux ou modules qui sous-tendent la construction du sens (ex : contenu sémantique ; co-texte ; contexte situationnel, connaissance du monde et pragmatique). Le locuteur -et, plus généralement, l'interlocuteur, les participants- occupe(nt) une place essentielle dans ces travaux en tant que pivot(s) des mécanismes d'interprétation et de référence et la démarche adoptée présente une dimension éminemment cognitive. La prise en compte de l'humain s'accompagne, par ailleurs, du nécessaire examen de la variation intra- ou interindividuelle (entre langues, entre langue générale et langues de spécialité, entre norme et usage, entre synchronie et diachronie).

Les travaux de l'axe se caractérisent par la manière dont ils découpent et/ou combinent les domaines et outils d'investigation : mise au jour descriptive et/ou formelle des structures sémantiques et cognitives sous-jacentes aux phénomènes étudiés ; confrontation des théories formelles du discours à des données linguistiques nombreuses et attestées (dans des langues diverses, et en corpus) ; validation par des expérimentations en psycholinguistique ou dans le domaine de la didactique ; interaction entre fonctionnements linguistiques des textes spécialisés et connaissances expertes.

L'axe S'caladis est organisé autour de trois thématiques majeures :

thématique « Sémantique des marqueurs spatiaux et temporels »

Les travaux sur la sémantique de l'espace et du temps ont été réalisés sur une longue période. Ils ont ainsi permis de constituer un ensemble significatif de méthodes et de données au sein duquel continuent de s'intégrer, de manière cumulative et contrastive, des recherches permettant de renouveler la problématique. Parmi les nouveaux travaux en cours, on mentionnera :
  • Marqueurs temporels : étude du futur (allant de l'étude des expressions linguistiques du futur en grec ancien à une formalisation des auxiliaires du futur dans des modèles logiques du temps « branchant »).
  • Marqueurs spatiaux : étude du déplacement (sémantique des verbes de déplacement autonome et structure argumentale, manière du déplacement, mouvement fictif, asymétrie des procès spatiaux dynamiques...).
  • Articulation de l'espace et du temps : étude de la double interprétation (spatiale ou temporelle) d'adverbes (cf. ici, là) ou syntagmes adverbiaux (cf. dans la nuit, dans le jour) ; ou encore, étude du parallélisme des rôles discursifs de marqueurs temporels et spatiaux (cf. dans un premier temps et en premier lieu).

Orientations et contenus scientifiques détaillés (2009-2014)  [PDF - 75 Ko] 

 

thématique « Structures discursives»

Les recherches menées au sein de cette thématique portent pour partie sur le rôle discursif des marqueurs spatiaux et temporels. Au-delà de ce lien originel avec la thématique « Sémantique des marqueurs spatiaux et temporels », elles explorent plus généralement la cohérence et la structuration du discours à travers, d'une part, l'étude de procédés d'enchaînement (avec une attention particulière aux phénomènes relevant de la présupposition, de l'anaphore, et de la mise en place de relations de discours), et d'autre part, l'étude de procédés de segmentation du discours. Actuellement, ces procédés de segmentation sont développés dans une perspective d'articulation entre syntaxe et discours. Dans cette nouvelle perspective, nous ouvrons nos travaux sur l'énumération et la segmentation en unités de discours à des comparaisons entre écrit et oral. 

Orientations et contenus scientifiques détaillés (2009-2014)  [PDF - 99 Ko] 

 

thématique « Sémantique et corpus spécialisés »

L'objet de cette thématique est d'étudier l'influence réciproque des données textuelles et des éléments extralinguistiques dans la construction du sens, dans les domaines spécialisés. Elle s'intéresse tout particulièrement aux corpus spécialisés, souvent en lien avec une activité professionnelle. Les travaux portant sur la variation entre la norme langagière et l'usage se prolongent par l'étude de la mise en œuvre des langages contrôlés, et la constitution de langages contrôlés à partir du repérage de régularités dans les textes. De nouvelles perspectives sont introduites, concernant en particulier la variation dans les langues spécialisées (repérage et description en fonction du genre textuel, en situation de déspécialisation, entre disciplines...), et le lien entre terminologie et traduction (repérage, analyse linguistique et intégration dans le processus de traduction de « contextes riches en connaissances »).

Orientations et contenus scientifiques détaillés (2009-2014) [PDF - 80 Ko]





 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page