Laboratoire Cognition, Langues, Langage, Ergonomie (CLLE)
UMR 5263


Accueil > Thèses et HDR > Equipe ERSS

Thèse Aleksandra Miletic

20 juin 2018 à 9h - MDR, salle D29

Titre : Un treebank pour le serbe : constitution et exploitations
 
Jury :

Sylvain KAHANE (Professeur, Université Paris Nanterre)
Paola MERLO (Professeure, Université de Genève)Marie CANDITO (Maître de conférences, Université Paris Diderot)
Veran STANOJEVIC (Professeur, Université de Belgrade)
Cécile FABRE (Professeure, Université Toulouse Jean Jaurès) Directrice
Dejan STOSIC (Maître de conférences, Université Toulouse Jean Jaurès) Directeur

 
Résumé :

Au début de cette thèse, aucun corpus annoté syntaxiquement (treebank) n’était disponible pour le serbe. Or, les treebanks annotés manuellement sont une condition sine qua non du développement (entraînement et évaluation) d’outils statistiques dédiés à l’annotation syntaxique automatique (parsers). L’existence des parsers performants permet à son tour l’annotation syntaxique de corpus plus larges, qui peuvent ensuite alimenter des recherches en linguistique théorique. De fait, l’absence de ces ressources pour le serbe freine le développement des recherches sur cette langue dans ces deux directions, et plus généralement les efforts visant l’informatisation et la valorisation du serbe.

Afin de combler cette lacune, nous avons constitué un ensemble de ressources pour le traitement automatique du serbe. Il s’agit en premier lieu du treebank ParCoTrain-Synt, qui contient 101 000 tokens annotés en morphosyntaxe, en lemmes et en syntaxe de dépendances. Nous avons également confectionné le lexique ParCoLex, doté de 7 millions d’entrées provenant de 157 000 lemmes différents. En exploitant ces deux ressources, nous avons développé des modèles pour le parsing, pour l’étiquetage et pour la lemmatisation. Toutes les ressources citées sont librement diffusées à l’adresse suivante : https://github.com/aleksandra-miletic/serbian-nlp-resources. Les ressources constituées ont également été exploitées dans le cadre de deux études linguistiques, montrant ainsi que le corpus ParCoTrain-Synt ouvre la porte aux études empiriques basées sur des analyses quantitatives dans le domaine de la linguistique serbe.



 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page