Laboratoire Cognition, Langues, Langage, Ergonomie (CLLE)
UMR 5263


Accueil > Thèses et HDR > Equipe ERSS

Thèse Emilie Chorin

11 février 2017 à 14 h
Bibliothèque d'études méridionales
56, rue du Taur - 31000 Toulouse

Titre : La comparaison des langues en contexte immersif: analyse de pratiques enseignantes en école et collège dans les Calandretas, établissements bilingues français-occitan

Directrice : Myriam Bras
Co-directrice : Claudine Garcia-Debanc

Jury de thèse
Myriam Bras, Professeure, Université Toulouse Jean-Jaurès
Claudine Garcia-Debanc, Professeure, Université Toulouse Jean-Jaurès
Michel Candelier, Professeur, Université du MaineLaurent Gajo, Professeur, Ecole de langue et civilisation française (université de Genève)
Marquilló-Larruy, Professeure, Université Lyon 2
Danièle Moore, Professeure, Simon Fraser University


Résumé
Cette thèse a pour objectif la mise au jour et la description des pratiques enseignantes en matière de comparaison des langues dans les écoles immersives français-occitan Calandretas. Les activités centrées sur l’observation comparée du fonctionnement de différentes langues font depuis quelques décennies l’objet de nombreuses recherches et suscitent l’intérêt des didacticiens, qui y voient de nouvelles pistes de travail pour l’enseignement des langues étrangères, de la langue maternelle et/ou de scolarisation avec, en arrière-plan, la perspective d’une meilleure maîtrise des langues et du langage. Les tendances actuelles allant dans le sens du rapprochement des langues entre elles, que ce soit à des fins d’apprentissage d’une langue-cible en particulier ou dans la perspective, plus large, d’une éducation aux langues et au langage, nous nous sommes demandée ce qu’il en était dans le contexte très spécifique de l’enseignement bilingue, et, plus particulièrement, dans le contexte de l’enseignement immersif en langue régionale. Dans les écoles occitanes Calandretas, les enseignants comparent-ils les deux langues de scolarisation (l’occitan et le français), et/ou d’autres langues entre elles ? Si oui, comment et pourquoi ? A partir d’une étude des pratiques déclarées et des pratiques observées menée auprès d’enseignants de cycle 3, cette thèse se propose de rendre compte de la façon dont sont mises en place les situations d’observation comparée du fonctionnement de l’occitan et du français et/ou d’autres langues, mais aussi d’étudier les contenus linguistiques abordés à travers la comparaison. 


 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page