Laboratoire Cognition, Langues, Langage, Ergonomie (CLLE)
UMR 5263


Laboratoire Cognition, Langues, Langages, Ergonomie (CLLE)

Thèse Manuela Papinot

14 décembre 2018 - 14h, salle D31 Maison de la recherche

Titre
Recherche de vidéos académiques dans les collections en ligne : approche ergonomique

Jury
Mireille Bétrancourt, Professeur, Université de Genève
Marc-Eric Bobillier Chaumon, Professeur, CNAM Paris
Marc Renneville, Directeur de recherche, Paris
Brigitte Simonnot, Professeur, Université de Lorraine
André Tricot, Professeur, CLLE Toulouse II (Directeur de thèse)
Mônica Macedo-Rouet, Maître de conférences en Sciences de l’Education, Experice Paris 8 (co-Directrice de thèse)

Résumé
De plus en plus d’environnements en ligne dédiés à la diffusion du savoir intègrent la vidéo dans leurs corpus multimédia. Par rapport au texte ou à l’image statique ou animée, la vidéo a encore peu fait l’objet d’études scientifiques en psychologie et ergonomie cognitive. La recherche de vidéo s’inscrit dans le contexte de la recherche d’information. Le cadre théorique de cette thèse est celui de l’Information Foraging (Pirolli & Card, 1999) qui conçoit la recherche d’information dans un environnement stochastique, fondée sur une fouille construite à partir de l’information intermédiaire de l’environnement. L’objectif principal de la thèse repose sur l’apport de connaissances sur les usagers, les raisons pour lesquelles ils s’engagent dans une recherche de vidéos, ce qu’ils cherchent et la façon dont ils procèdent. L’hypothèse initiale repose sur la coexistence d’une diversité de buts de recherche de vidéos, au-delà des buts en résolution de problème, dont une meilleure connaissance permettrait de contribuer à l’amélioration de l’environnement.

Une étude exploratoire a été effectuée sur deux dispositifs : Canal-U, une plateforme audiovisuelle dont le corpus est ancré dans l’enseignement supérieur et la recherche puis Criminocorpus.org, un musée virtuel dédié à l’histoire de la justice des crimes et des peines qui dispose d’un corpus multimédia. Une approche multi-méthodologique a été choisie, permettant de produire une connaissance de la tâche a priori et de la tâche effective, associant une représentation mentale de l’activité complétée par une étude quantitative afin d’éprouver les résultats sur un échantillon plus vaste. Les résultats montrent que les difficultés liées à la publication et aux conditions de mise en ligne des vidéos impactent directement la recherche de l’usager. Ils mettent également en évidence la nécessité de distinguer le média du document audiovisuel, le premier étant lié à une préférence ou à une satisfaction a priori, alors que le second implique le jugement d’utilité et de pertinence accordées par l’usager en relation avec son but. Enfin, la caractéristique commune aux deux dispositifs étudiés repose sur une fréquentation majoritaire représentée par des usagers cherchant à se cultiver qui questionne directement l’intérêt et l’usage de la vidéo en tant que véhicule de connaissances pour des buts spécifiques.



 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page