Écrire à l’ère du numérique : Comment les nouvelles technologies peuvent faciliter l’apprentissage ou la rééducation de l’écriture ?

Publié le 18 juin 2019 Mis à jour le 10 juillet 2019
le 22 novembre 2019

Jérémy Danna (CNRS, Laboratoire de neurosciences cognitives, Aix Marseille Université) - Séminaire CLLE LTC (14 h/16 h - ODG1)

L’insertion massive des tablettes numériques dans les établissements scolaires et dans les foyers induit un changement considérable sur la pratique d’écriture. Comment prendre en compte ces évolutions au profit de l’apprentissage de l’écriture ou de la rééducation de ses troubles ? Il est par exemple possible de modifier en temps réel l’encre digitale laissée par le stylet sur l’écran de la tablette ou encore d’ajouter des informations sonores virtuelles sur le mouvement d’écriture. Ce séminaire sera l’occasion de vous présenter les travaux que nous avons menés sur la méthode de sonification de l’écriture auprès d’enfants et d’adultes en difficulté d’écriture. D’un point de vue (ré-) éducatif, l’intérêt est de transformer les variables « cachées » de l’écriture, qui ne se voient pas lors de l’inspection visuelle de la trace écrite, en information sonores afin de les rendre perceptibles et utiles pour les scripteurs débutants ou en difficulté d’écriture (avec une dysgraphie). D’un point de vue théorique, la question plus générale est de savoir dans quelle mesure l’intégration multisensorielle, visuo-proprio-auditive, peut aider à mieux évaluer, apprendre ou rééduquer notre écriture.