En quel sens peut-on dire “Nous sommes (maintenant) il y a x temps” ? Le discours à l’interface entre des temporalités hétérogènes

Publié le 21 juin 2019 Mis à jour le 29 novembre 2019
le 19 décembre 2019 D30

Marcel Vuillaume, University of Nice Sophia Antipolis · Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cognitives et Sociales (LAPCOS) - Séminaire CLLE ERSS (14 h/16 h)

La phrase qui sert de titre à cet exposé paraît bizarre parce qu’elle semble signifier que le présent, exprimé par le verbe et par maintenant, se situe x temps avant… ce même présent. Pourtant, elle est attestée, et, dans les exemples où elle figure, elle est parfaitement acceptable, mais dire que maintenant réfère au moment où on lit ce mot ne suffit pas à se tirer d’affaire. Il faut en effet ajouter que maintenant s’inscrit dans une temporalité (ou, si l’on préfère, un univers temporel) différente de celle à laquelle appartient il y a x temps et que ces deux temporalités ne communiquent pas. Autrement dit, la phrase nous sommes maintenant il y a x temps n’exprime pas une relation d’identité entre les référents respectifs de maintenant et d’il y a x temps, mais établit entre eux un lien de correspondance.
On prolongera cette analyse par une réflexion i) sur les propriétés de la temporalité discursive (dont relève maintenant dans notre exemple) ii) sur la diversité des temporalités, iii) et sur ce qui résulte de cette diversité quant aux modalités d’interprétation des indexicaux temporels