La production de feedbacks dialogiques en situation de charge mentale

Publié le 18 juin 2019 Mis à jour le 23 septembre 2019
le 18 octobre 2019

Dominique Knutsen, SCALab, CNRS & Univ. Lille - Séminaire commun CLLE ERSS/LTC (14 h/16 h - ODG1)

Quand deux personnes (ou plus) interagissent, ils ratifient leurs contributions respectives à l'interaction à travers la production de feedback. Celui-ci peut être plus ou moins explicite : un locuteur peut répéter tout ou partie de ce qui a été dit précédemment, dire "ok", "mhm" ou encore "non", ou hocher ou secouer la tête. Quoi qu'il en soit, les feedbacks jouent un rôle central dans la réussite de la communication, étant donné qu'ils permettent aux partenaires de dialogue de s'assurer qu'ils se sont mutuellement compris. Dans cette présentation, j'exposerai mes travaux récents sur l'impact de la charge mentale ressentie par les partenaires sur la production de feedbacks. Je montrerai que cette production dépend non seulement de la charge mentale ressentie par chaque locuteur, mais aussi de la charge mentale que chaque locuteur attribue à son partenaire de dialogue. Ces travaux permettent de mettre en lumière la nature fondamentalement collaborative de la gestion du dialogue.