Thèse Aurélie Mouneyrac

24 mai 2019 - 14h, salle M35 (UFR de Psychologie)

Titre
Messages de prévention promouvant le Jeu Responsable : Une injonction paradoxale dans les jeux de hasard et d’argent

Jury
Roland-Lévy Christine, Professeur, université de Reims (rapporteur)
Somat Alain, Professeur, Université Rennes 2 (rapporteur)
Varescon Isabelle, Professeur, Université Paris Descartes (examinateur)
Valérie Le Floch, Professeur, Université Toulouse Jean Jaurès (Directrice de thèse)
Céline Lemercier, Professeur, Université Toulouse Jean Jaurès (co-directrice de thèse)

Résumé
Dans les jeux de hasard et d’argent (JHA), l’individu est exposé à au moins deux paradoxes. Le premier paradoxe est relatif au contrôle : d’une part, le joueur croit pouvoir contrôler le jeu en vue d’augmenter ses chances de gain (illusion de contrôle) et, d’autre part, il a tendance à perdre le contrôle de ses impulsions. Pour jouer sans risque, le joueur devrait donc jouer de manière contrôlée mais sans tenter de contrôler le jeu. Le second paradoxe réside dans le besoin, pour les opérateurs de jeu, de commercialiser les jeux tout en cherchant à prévenir les risques liés aux JHA. Ils doivent, notamment, aider le joueur à garder le contrôle de ses impulsions. A cette fin, les opérateurs de jeu utilisent des messages de prévention promouvant le Jeu Responsable (p. ex. « Pour que le jeu reste un jeu »). Selon nous, ces messages pourraient être ambigus et véhiculer des intentions promotionnelles au joueur, plutôt que préventives. Le but de cette thèse est alors d’examiner la compréhension des messages promouvant le Jeu Responsable. Nous étudions l’ambiguïté de leur contenu sémantique ainsi que l’influence de facteurs extrinsèques au message (i.e. les caractéristiques de la source et du récepteur) sur la compréhension du message. Quatre expériences ont été conduites en ligne auprès de 1438 participants. Les résultats de ces études montrent que les messages de prévention promouvant le Jeu Responsable agissent comme une injonction paradoxale : ils sont ambigus (Expérience 1) et peuvent être compris à la fois comme des messages de prévention et des messages de promotion du jeu (Expérience 2). En situation réelle de jeu, ces messages augmentent la prise de risque du joueur par rapport à des messages informatifs clairs (Expérience 3). De plus, nous avons montré que les messages de prévention, qu’ils soient clairs ou ambigus, sont mieux compris lorsque le message est perçu comme provenant du gouvernement plutôt que d’un opérateur de jeu et lorsque la crédibilité de la source est élevée. En revanche, les attitudes et la familiarité des joueurs avec le jeu ou leur niveau de risque de jeu pathologique n’influencent pas la compréhension du message dans notre échantillon (Expérience 4). Cette thèse montre que les messages actuellement utilisés par les opérateurs de jeu ne sont pas adaptés pour prévenir du jeu excessif. Notre travail contribue donc à l’amélioration des stratégies de communication préventive des opérateurs de jeux et des gouvernements.
Mots-clés : Jeu responsable, Messages de prévention, Illusion de contrôle, Communication, Effet boomerang, Injonction paradoxale, Modèle Reno.

English version:
Title: Prevention messages promoting responsible gambling: A paradoxical injunction in gambling
Abstract
Gambling confronts individuals to at least two paradoxes. The first one refers to control: on the one hand, gamblers think they can control the game in order to increase their chances to win (i.e. the illusion of control) and, on the other hand, they can lose control over their impulses. To gamble safely, gamblers should play in a controlled way instead of trying to control the game. The second paradox is that the gambling operators have financial interests in promoting gambling, but try at the same time to prevent the risks of gambling. In particular, they have to help gamblers to keep control of their impulses. To that end, gambling operators use prevention messages promoting Responsible Gambling (e.g., “So that gambling remains a game”). The central thesis of this dissertation is that these preventive messages often are ambiguous and tend to convey promotional contents rather than preventive ones. The aim of this dissertation was thus to examine the comprehension of messages promoting Responsible Gambling. We studied the ambiguity of their semantic content and the influence of extrinsic factors of the message (i.e. the characteristics of the source of the message and of the receiver) on the understanding of the message. We conducted four experiments online with 1438 participants. Results of these studies show that prevention messages promoting Responsible Gambling have a paradoxical effect on individuals: they are ambiguous (Experiment 1) and individuals understand them as being both prevention and promotional messages (Experiment 2). In a real game situation, messages promoting Responsible Gambling exacerbate risk-taking behavior when compared to non-ambiguous prevention messages (Experiment 3). Moreover, we showed that people better understand prevention messages when they see them as stemming from the government instead of a gambling operator and when the source is perceived as highly credible. However, gamblers’ attitudes toward gambling, familiarity with gambling or their level of risk of pathological gambling does not influence the comprehension of the message in our sample (Experiment 4). This dissertation shows that messages which are currently used by gambling operators are not appropriate to prevent excessive gambling. Our work thus contributes to the improvement of preventive communication strategies of gambling operators and governments.
Keywords: Responsible Gambling, Prevention messages, Illusion of control, Communication, Boomerang effect, Paradoxical injunction, Reno model.